en chiffres

le saviez-vous ?

Les atouts du BHNS, les qualités et la performance d’un bus de dernière génération

Tram’Bus Diagonal va mettre à disposition du plus grand nombre
tous les atouts du haut niveau de service :

  • meilleure accessibilité,
  • temps de parcours garanti par
    sa voie en site propre et la priorité aux carrefours,
  • fréquence de passage élevée,
  • amplitude horaire large (5 heures du matin à minuit selon les jours).
Diminuer le texte Appuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Envoyer l'adresse de la page à un ami Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.

Exporter au format PDF (nouvelle fenêtre)



Tram'Bus Diagonal

Tram'Bus Diagonal, projet de transport, élan de territoire

Du 11 janvier au 11 avril a eu lieu la concertation publique sur Tram'Bus Diagonal, futur axe de transport de l'agglomération allant de la Scène de Musiques Actuelles Paloma au CHU Carémeau (11,5km), via la gare centrale SNCF de Nîmes.

Il s'agissait, pour Nîmes Métropole de réaliser une ligne dotée de voies réservées aux bus « à haut niveau de service » (BHNS) qui constituera, avec la ligne T1, l'armature d'un réseau de transport collectif toujours plus performant.

L’offre de transport, support de requalification des quartiers prioritaires

Plus qu’un projet de transport, Tram’Bus Diagonal s’inscrit dans un véritable projet de renouveau urbain puisqu’il desservira trois grands quartiers de la ville de Nîmes : Pissevin-Valdegour (17 000 habitants), Chemin Bas d’Avignon (7 000 habitants) et Mas de Mingue (3 000 habitants). Ces derniers font l’objet d’un contrat de ville dans le cadre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU).

Ces quartiers fortement demandeurs de transports en commun pourront bénéficier, avec l’arrivée de Tram’Bus Diagonal, d’une requalification urbaine attendue.

Un réseau de transport en commun moderne et performant

La ligne Tram’Bus Diagonal (Est/Ouest) constituera avec la ligne T1 (Nord/Sud), la double armature du réseau de transport restructuré selon un schéma d’ensemble qui maille efficacement le territoire de Nîmes Métropole. Elle desservira les quartiers les plus denses de l’agglomération (64 000 habitants, 33 000 emplois, 22 000 scolaires), la gare centrale SNCF, le CHU Carémeau et la Salle de Musiques Actuelles PALOMA.

Un nouvel élan pour l’activité économique

En fluidifiant les déplacements, en favorisant la mobilité, Tram’Bus Diagonal facilite l’accès à l’emploi et apporte une attractivité économique nouvelle pour les investisseurs et créateurs d’entreprises.

La réalisation du projet impliquera des clauses d’insertion professionnelle des habitants dans les futurs contrats de travaux.

Un investissement durable

Nîmes Métropole a décidé de maintenir son ambition d’un mode de transport performant sur cet axe structurant malgré les contraintes budgétaires auxquelles sont aujourd’hui confrontées les collectivités en France.

Elle s’est tournée vers le mode BHNS, moins coûteux (118 millions d’euros HT) que la version tramway (255 millions d’euros HT) antérieurement envisagée.

Un projet naturellement responsable

Dans le contexte énergétique actuel, les modes de transport comme le BHNS accompagné d’un site propre apportent une solution durable tout en améliorant l’attractivité des transports collectifs et leur confort. Ce type de réalisation permet de redistribuer l’espace urbain alentour, au profit des modes doux et des piétons.

Pendant la phase de conception du projet, les contraintes hydrauliques et de pollution seront prises en compte.

Dans le sillage de Tram’Bus Diagonal : un meilleur partage de l’espace public

En plus du gain de temps pour voyager et d’une meilleure desserte pour les usagers, c’est toute la « qualité de ville » qui se trouve améliorée.

Le projet prévoit un partage de la circulation entre la voiture, les modes doux piétons et cycliste et la plateforme de Tram’Bus Diagonal.

Sur le parcours, de nombreux points d’échange permettent de passer d’un mode de transport à l’autre (vélo, train, bus, voiture…).

Exprimez-vous en nous laissant vos commentaires :

YTo2OntzOjY6ImZldXNlciI7aTowO3M6MzoicGlkIjtpOjEyNTY7czozOiJjaWQiO3M6NDoiNjE0MCI7czo0OiJjb25mIjthOjc6e3M6MTA6InN0b3JhZ2VQaWQiO2k6MTI1OTtzOjk6ImFkdmFuY2VkLiI7YTo0OntzOjE2OiJjb21tZW50aW5nQ2xvc2VkIjtzOjE6IjEiO3M6MTA6ImRhdGVGb3JtYXQiO3M6OToiZC1tLXkgSDppIjtzOjE2OiJpbml0aWFsVmlld3NEYXRlIjtzOjE6IjAiO3M6MjE6InNob3dDb3VudENvbW1lbnRWaWV3cyI7aTowO31zOjEyOiJzcGFtUHJvdGVjdC4iO2E6MTp7czoxNzoibm90aWZpY2F0aW9uRW1haWwiO3M6NDA6ImNvbmNlcnRhdGlvbi5kaWFnb25hbEBuaW1lcy1tZXRyb3BvbGUuZnIiO31zOjg6InJhdGluZ3MuIjthOjQ6e3M6NDoibW9kZSI7czo2OiJzdGF0aWMiO3M6MTY6InJhdGluZ0ltYWdlV2lkdGgiO2k6MTk7czoxNjoicmV2aWV3SW1hZ2VXaWR0aCI7aToyNTtzOjg6Im1vZGVwbHVzIjtzOjY6InN0YXRpYyI7fXM6NjoidGhlbWUuIjthOjEzOntzOjI2OiJib3htb2RlbFRleHRhcmVhTGluZUhlaWdodCI7aToxODtzOjI0OiJib3htb2RlbFRleHRhcmVhTmJyTGluZXMiO2k6MjtzOjE1OiJib3htb2RlbFNwYWNpbmciO2k6MTA7czoxODoiYm94bW9kZWxMaW5lSGVpZ2h0IjtpOjE4O3M6MTg6ImJveG1vZGVsTGFiZWxXaWR0aCI7aToxMzQ7czoyNjoiYm94bW9kZWxMYWJlbElucHV0UHJlc2VydmUiO2k6MDtzOjIyOiJib3htb2RlbElucHV0RmllbGRTaXplIjtpOjM1O3M6MjM6InNlbGVjdGVkQm94bW9kZWxrb29nbGVkIjtpOjE7czoxNzoic2hhcmVib3JkZXJDb2xvcjIiO3M6NjoiZTRlNWU3IjtzOjE3OiJzaGFyZWJvcmRlckNvbG9yMSI7czo2OiJhZGFlYWYiO3M6MTE6ImJvcmRlckNvbG9yIjtzOjY6ImQ4ZDhkOCI7czoyMToic2hhcmVDb3VudGJvcmRlckNvbG9yIjtzOjY6ImUzZTNlMyI7czoyMDoic2hhcmVCYWNrZ3JvdW5kQ29sb3IiO3M6NjoiZmZmZmZmIjt9czoxNDoiZGF0ZUZvcm1hdE1vZGUiO3M6NDoiZGF0ZSI7czoxMjoiUmVxdWlyZWRNYXJrIjtzOjE6IioiO31zOjQ6ImxhbmciO3M6MjoiZnIiO3M6MzoicmVmIjtzOjE1OiJ0dF9jb250ZW50XzYxNDAiO30%3DYTo0OntzOjQ6ImNvbmYiO2E6MzM6e3M6MTc6InVzZVdlYnBhZ2VQcmV2aWV3IjtzOjE6IjEiO3M6MjI6InVzZVdlYnBhZ2VWaWRlb1ByZXZpZXciO3M6MToiMSI7czoyMDoid2VicGFnZVByZXZpZXdIZWlnaHQiO3M6MjoiNzAiO3M6MjA6Im1heENoYXJzUHJldmlld1RpdGxlIjtzOjI6IjcwIjtzOjMxOiJ3ZWJwYWdlUHJldmlld0Rlc2NyaXB0aW9uTGVuZ3RoIjtzOjM6IjE2MCI7czozODoid2VicGFnZVByZXZpZXdEZXNjcmlwdGlvbk1pbmltYWxMZW5ndGgiO3M6MjoiNjAiO3M6Mjc6IndlYnBhZ2VQcmV2aWV3Q2FjaGVUaW1lUGFnZSI7czozOiIxODAiO3M6MzM6IndlYnBhZ2VQcmV2aWV3Q2FjaGVUaW1lVGVtcEltYWdlcyI7czoyOiI2MCI7czozMDoid2VicGFnZVByZXZpZXdDYWNoZUNsZWFyTWFudWFsIjtzOjE6IjAiO3M6Mjg6IndlYnBhZ2VQcmV2aWV3TnVtYmVyT2ZJbWFnZXMiO3M6MjoiMTAiO3M6Mzg6IndlYnBhZ2VQcmV2aWV3U2Nhbk1pbmltYWxJbWFnZUZpbGVTaXplIjtzOjQ6IjE1MDAiO3M6MzA6IndlYnBhZ2VQcmV2aWV3U2Nhbk1pbkltYWdlU2l6ZSI7czoyOiI0MCI7czozMDoid2VicGFnZVByZXZpZXdTY2FuTWF4SW1hZ2VTaXplIjtzOjM6IjQ1MCI7czoyOToid2VicGFnZVByZXZpZXdTY2FuTWluTG9nb1NpemUiO3M6MjoiMzAiO3M6MzE6IndlYnBhZ2VQcmV2aWV3U2Nhbk1heEltYWdlU2NhbnMiO3M6MjoiNDAiO3M6Mzg6IndlYnBhZ2VQcmV2aWV3U2Nhbk1heEltYWdlU2NhbnNGb3JMb2dvIjtzOjI6IjU1IjtzOjQwOiJ3ZWJwYWdlUHJldmlld1NjYW5NYXhIb3J6aXpvbnRhbFJlbGF0aW9uIjtzOjI6IjU7IjtzOjM3OiJ3ZWJwYWdlUHJldmlld1NjYW5tYXh2ZXJ0aWNhbHJlbGF0aW9uIjtzOjE6IjMiO3M6MzA6IndlYnBhZ2VQcmV2aWV3U2NhbkxvZ29QYXR0ZXJucyI7czoxMDoibG9nbyxjcmdodCI7czozODoid2VicGFnZVByZXZpZXdTY2FuRXhjbHVkZUltYWdlUGF0dGVybnMiO3M6NTc6InBpeGVsdHJhbnMsc3BhY2VyLHlvdXR1YmUscmNsb2dvcyx3aGl0ZSx0cmFuc3BhLGJnX3RlYXNlciI7czozODoid2VicGFnZVByZXZpZXdEZXNjcmlwdGlvblBvcnRpb25MZW5ndGgiO3M6MjoiNDAiO3M6MjU6IndlYnBhZ2VQcmV2aWV3Q3VybFRpbWVvdXQiO3M6NDoiNzAwMCI7czoxMjoidXNlUGljVXBsb2FkIjtzOjE6IjAiO3M6MTI6InVzZVBkZlVwbG9hZCI7czoxOiIxIjtzOjEzOiJwaWNVcGxvYWREaW1zIjtzOjM6IjEwMCI7czoxNjoicGljVXBsb2FkTWF4RGltWCI7czozOiI4MDAiO3M6MTY6InBpY1VwbG9hZE1heERpbVkiO3M6MzoiOTAwIjtzOjIyOiJwaWNVcGxvYWRNYXhEaW1XZWJwYWdlIjtzOjM6IjQ3MCI7czoyMzoicGljVXBsb2FkTWF4RGltWVdlYnBhZ2UiO3M6MzoiMzAwIjtzOjIwOiJwaWNVcGxvYWRNYXhmaWxlc2l6ZSI7czo0OiIyNTAwIjtzOjIwOiJwZGZVcGxvYWRNYXhmaWxlc2l6ZSI7czo0OiIzMDAwIjtzOjIwOiJ1c2VUb3BXZWJwYWdlUHJldmlldyI7czowOiIiO3M6MjQ6InRvcFdlYnBhZ2VQcmV2aWV3UGljdHVyZSI7aTowO31zOjExOiJhd2FpdGdvb2dsZSI7czozMjoiRW4gYXR0ZW50ZSBkZSByw6lwb25zZSBkZSBHb29nbGUiO3M6ODoidHh0aW1hZ2UiO3M6MTQ6ImltYWdlIHRyb3V2w6llIjtzOjk6InR4dGltYWdlcyI7czoxNjoiaW1hZ2VzIHRyb3V2w6llcyI7fQ%3D%3DYTowOnt9YTowOnt9YTo3OntzOjE2OiJjb21tZW50TGlzdEluZGV4IjthOjE6e3M6MTg6ImNpZHR0X2NvbnRlbnRfNjE0MCI7YToxOntzOjEwOiJzdGFydEluZGV4IjtpOjM7fX1zOjE0OiJjb21tZW50c1BhZ2VJZCI7aToxMjU2O3M6MTY6ImNvbW1lbnRMaXN0Q291bnQiO3M6NDoiNjE0MCI7czoxMjoiYWN0aXZlbGFuZ2lkIjtpOjA7czoxNzoiY29tbWVudExpc3RSZWNvcmQiO3M6MTU6InR0X2NvbnRlbnRfNjE0MCI7czoxMjoiZmluZGFuY2hvcm9rIjtzOjE6IjAiO3M6MTI6Im5ld2NvbW1lbnRpZCI7Tjt9 YTo1OntzOjExOiJleHRlcm5hbFVpZCI7aToxMjU2O3M6MTI6InNob3dVaWRQYXJhbSI7czowOiIiO3M6MTY6ImZvcmVpZ25UYWJsZU5hbWUiO3M6NToicGFnZXMiO3M6NToid2hlcmUiO3M6MTYzOiJhcHByb3ZlZD0xIEFORCBwaWQ9MTI1OSBBTkQgdHhfdG9jdG9jX2NvbW1lbnRzX2NvbW1lbnRzLmRlbGV0ZWQ9MCBBTkQgdHhfdG9jdG9jX2NvbW1lbnRzX2NvbW1lbnRzLmhpZGRlbj0wIEFORCAoZXh0ZXJuYWxfcmVmX3VpZD0idHRfY29udGVudF82MTQwIikgQU5EIHBhcmVudHVpZD0wIjtzOjEwOiJ3aGVyZV9kcGNrIjtzOjkxOiJwaWQ9MTI1OSBBTkQgdHhfdG9jdG9jX2NvbW1lbnRzX2NvbW1lbnRzLmRlbGV0ZWQ9MCBBTkQgdHhfdG9jdG9jX2NvbW1lbnRzX2NvbW1lbnRzLmhpZGRlbj0wIjt9 YToyOntpOjA7czoxNDk6IjxpbWcgc3JjPSIvdHlwbzNjb25mL2V4dC90b2N0b2NfY29tbWVudHMvcmVzL2Nzcy90aGVtZXMva29vZ2xlL2ltZy9wcm9maWxlLnBuZyIgY2xhc3M9InR4LXRjLXVzZXJwaWMgdHgtdGMtdWltZ3NpemUiIHRpdGxlPSIiICBpZD0idHgtdGMtY3RzLWltZy0iIC8%2BIjtpOjk5OTk5O3M6MTUxOiI8aW1nIHNyYz0iL3R5cG8zY29uZi9leHQvdG9jdG9jX2NvbW1lbnRzL3Jlcy9jc3MvdGhlbWVzL2tvb2dsZS9pbWcvcHJvZmlsZWYucG5nIiBjbGFzcz0idHgtdGMtdXNlcnBpY2YgdHgtdGMtdWltZ3NpemUiIHRpdGxlPSIiICBpZD0idHgtdGMtY3RzLWltZy0iIC8%2BIjt9
3.5 (34 votes)
16 commentaires disponibles
S'il vous plaît confirmer
Non
Oui
Information
Ok

On ne peut plus laisser de commentaires pour cet article.

Votre commentaire sera une réponse sur le commentaire suivant :
***

Gabelotaud Michel - Lors de la réunion à laquelle nous avons assisté le 7 mars au théâtre Christian Liger, nous avons appris que la ligne T2 Diagonal s’arrêtait au CHU Carremeau.
Nous avons alors avancé l’opportunité de prolonger la ligne jusqu’à la zone industrielle
Montre plus ...
de st Césaire : en effet, les 2500 collaborateurs de la zone industrielle et les 3000 habitants du « village » de St Césaire représentent un potentiel d’usagers à côté duquel il serait dommage de passer.
M Lachaud a avancé qu’il n’était pas impossible de mettre à profit la période expérimentale de Diagonal pour tester un terminus sur la future gare de St Césaire et nous nous montrons très favorables à un prolongement de la ligne rapide, indépendamment du calendrier de l'opération "Porte Ouest".
Michel Gabelotaud
Président de l'association des entreprises de la ZI de St Césaire

1 mois 3 semaines    
1460042660
Encore aucune évaluation.
***

Joël PETIOT - L'option d'un téléphérique (solution peu onéreuse avec un excellent rapport qualité/prix), de plus en plus répandue, a-t-elle été étudiée pour desservir le CHU ? Cette option pourrait être également mise en place entre Valdegour et Pissevin (Langevin
Montre plus ...
- poétes). Cela aurait comme avantage de supprimer les détours du TCSP et de réduire sensiblement le temps de ralliement au centre ville. Ceci est le principal atout d'une ligne rapide type RER : peu d'arrêts et temps de parcours faible. Si le tracé fait des boucles, plus d'avantage par rapport à un bus articulé.

1 mois 3 semaines    
1459870882
Encore aucune évaluation.
Notre réponse à votre commentaire :Bonjour, merci pour votre avis.
Le téléphérique n'est pas étudié dans le cadre du projet Tram'Bus Diagonal. Même s'il peut présenter certains avantages à l'exploitation, nous privilégions un seul type de transport pour le projet T2 Diagonal, le Bus à Haut Niveau de Service. La concertation étant terminée, nous vous invitons à consulter l'ensemble de la documentation présentée sur la page internet du projet.
***

Claude NERIS - En matière d'énergie propre ; à quand les Tram'Bus hybrides ou électriques et la location des voitures électriques à nimes ?

1 mois 3 semaines    
1459863054
Encore aucune évaluation.
Notre réponse à votre commentaire :Bonjour,
Merci pour votre avis. Des technologies alternatives au Diesel sont à l'étude et ont été présentées en concertation. A ce titre, nous vous invitons à consulter le tableau comparatif présentant les différents types de matériel roulant possibles pour le T2.
Montrer commentaires anciens
30

agenda

Evénements
Mois précédent Mai Mois suivant
L M M J V S D
  01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
31  

Tous les événements

Des réunions publiques pour venir s'informer et s'exprimer ont eu lieu

Jeudi 11 Février
18h30 à Paloma
250 chemin de l'aérodrome
30000 Nîmes

Lundi 7 Mars
18h30 au théâtre Liger
Place Hubert Rouger
30000 Nîmes

Mardi 22 Mars
18h30 à l'hôtel de ville
30320 Marguerittes

Mercredi 23 Mars
19h à la salle polyvalente
30820 Caveirac

Mercredi 6 Avril
18h30 à la Faculté de Médecine
Grand Amphithéâtre
186 Chemin du Carreau de Lanes
30000 Nîmes

L'après concertation

A l’issue de cette phase de concertation réglementaire, une concertation volontaire sera mise en place jusqu’à l’enquête publique pour continuer à échanger sur les modalités du projet en fonction de l’avancement des études. Une enquête publique préalable à la déclaration d’utilité publique est ensuite envisagée fin 2016 – début 2017. Elle précèdera le lancement des travaux. Ce sera alors une nouvelle occasion de vous exprimer.